Dimfit

Je ne suis pas très régulière sur mon blog, et pourtant j’ai plein de choses à partager : des diy, des conseils, des humeurs, des découvertes, enfin tout ce qui me passe par la tête en ce moment !
Je vous parlais précédemment de Dimfit : pour ceux qui ne connaissent pas, c’est le rendez-vous sport du dimanche matin sur Lyon. Quand parfois je ne peux m’y rendre ça me désole un peu, et je ressens comme un manque. Non je ne suis pas accro au sport enfin pas encore, mais Dimfit c’est super pour plein de raisons. Je vous explique le concept.

P1000880

Dimfit tire son nom de « dimanche fitness ». Bien trouvé n’est-ce pas ! Simple et efficace ! Son créateur, Samir Labidi, a eu la brillante idée de proposer à la ville de Lyon des cours de fitness ouvert à tous et totalement gratuit. Comme son nom l’indique ça se passe tous les dimanches,  pendant les vacances il n’y a pas cours. Les cours sont libres, sans frais d’inscription ni justificatif médical à fournir. Vous venez à l’heure que vous désirez et par la même occasion vous partez dès que vous le voulez ; vous n’avez de compte à rendre à personne.

J’ai commencé Dimfit à la rentrée de septembre, c’est mon mari qui m’en a parlé ; il a connu ce concept via une de ses copines journaliste. Je suis allée au lancement de cette nouvelle année fin septembre au Palais des sports de Lyon et je n’ai pas été déçue. Bien au contraire ça m’a vraiment motivé à me lever tous les dimanches matin et traverser toute la ville de Lyon pour participer aux cours.

Il y a différents cours : easy gym, easy pilates, easy boxe, easy sculpt et easy zumba. Chaque dimanche il y a 3 disciplines d’environ 45 minutes chacune. Le programme est annoncé chaque vendredi après-midi pour le dimanche qui suit.
Allez donc voir leur page facebook Dimfit ou leur site internet Dimfit

Il y a différents profs. Ils sont tous souriants, dynamiques et vraiment sympas.

Si vous êtes néophyte ou que vous n’avez pas fait de sport depuis longtemps, comme c’était mon cas avant la reprise en septembre, vous êtes les bienvenus. Vous venez, vous suivez ou pas d’ailleurs : certaines personnes ne font pas certains mouvements parce qu’elles ont quelques soucis de santé ou simplement parce qu’elles n’ont pas envie, qu’elles les trouvent trop compliqués. Vous faites ce que vous pouvez. Personne est là pour vous juger, personne ne va vous dévisager.

C’est très convivial. Il y a une majorité de filles mais il y a de plus en plus de garçons. Certains viennent en couple : et oui messieurs il n’y a pas que madame qui doit entretenir ses formes. Il y a pas mal d’étudiantes, des jeunes femmes actives également, des mamans, des quadra, des quinca, des sexagénères également. Il y a des filles minces, d’autres plus enrobées et voir même obèses bref le public est très divers.

Il faut venir en tenue de sport, avec une bouteille d’eau et une serviette. Et oui on se dépense beaucoup, on su beaucoup, il faut donc bien s’hydrater.

P1000694P1000879P1000878P1000876

Parfois Dimfit propose des soirées, il y avait une soirée zumba spécial années 80 en octobre. La prochaine soirée se déroulera le samedi 6 février, ce sera un spécial jungle et pour la 1ère fois les enfants aussi seront de la partie pas tous malheureusement juste les 6/12 ans et dans une salle attenante. C’est 15 euros pour les adultes et 10 euros pour les enfants.

Dimanche 20 décembre c’est un spécial Noël, à 9h il y a un petit déjeuner. Chacun apporte quelque chose à partager : gâteau, croissant, pain, charcuterie, fromage, boisson, cuillères, gobelets etc… Le but c’est de créer du lien, faire des connaissances et passer un bon moment.

Puis les cours commenceront à 10h30 avec easy boxe et enfin easy zumba. Moi j’y serai, j’espère que vous aussi.

Publicités

Déco diy pour chambre de fille #1

Depuis quelques jours, je me sens très inspirée. Aussi, j’en ai profité pour reprendre mes activités D.I.Y.

Et c’est une déco de chambre entièrement faite de mes mains que je vous présente aujourd’hui. J’ai sorti un ruban de tulle, du raphia, de minis pinces à linge, du papier de couleur, sans oublier mon indispensable paires de ciseaux et ma colle.

J’ai choisi une ambiance assez girly avec une dominance de rose en couleur de base. Pour contraster et faire ressortir cette teinte claire, j’ai opté pour du marron et du noir. P1000734

Pour ma guirlande de photos, j’ai simplement utilisé des minis pinces à linge pour accrocher mes photos au raphia.

Pour le cadre à initiales, on ne peut plus simple ! J’ai pris un papier au motif de mon choix (rose à gros pois dorés). J’ai ensuite écrit les initiales de ma fille sur une feuille de couleur marron et je les ai découpées puis collées sur le papier imprimé.

Pour la guirlande de pompons, voici le tuto :

P1000665

P1000666

1/ Découpez 3 bandes de tulle

P1000668

2/ Rassemblez les 3 bandes de tulle les unes sur les autres puis pliez les en accordéon

 

P1000669

3/  Faites un noeud avec un fil au centre de votre accordéon

P1000670

4/ Ecartez les bandes de tulle pour former un pompon

P1000671

Et voilà vous avez votre pompon de tulle

P1000674

Pour les étoiles 3D j’ai également utilisé ce tuto

Pour les cadres photos, j’ai imprimé des photos de la danseuse Marie Agnès Gillot, trouvées sur internet. Ensuite je les ai collées sur du papier blanc qui lui-même était collé sur un bout de carton rectangulaire.

Voilà, une déco simple, jolie et pas cher pour la chambre de notre petit ange !

P1000731

P1000743

Le choix du thème de la danse s’est fait d’une part parce que moi même j’ai été danseuse dans le passé donc c’est un univers que j’aime beaucoup. D’autre part, notre petit ange adore danser : dès qu’elle entend de la musique qui lui plaît, même celle d’un générique de pub ou de série, elle danse. C’est trop mignon !

Le thème de la danse lui permet aussi de rêver car c’est à la fois chic mais accessible à tous. Cela demande du plaisir et de la persévérance, ceux sont des valeurs que mon mari et moi enseignons à nos enfants.

A bientôt pour la suite de la déco

Comment parler des attentats aux enfants

Depuis ce vendredi 13 novembre, je suis de en plus présente sur Twitter. Je ne twitte pas à chaque connexion, mais je lis, je me tiens au courant de l’avancée de l’enquête sur les attentats de Paris. Les premiers jours qui ont suivi les attaques j’étais scotchée devant BFM TV, puis très vite ça ne me suffisait plus. J’attendais qu’on retrouve tous les coupables, tous ces lâches qui ont semé la terreur à Paris et dans toute la France. J’avais besoin d’être rassurée, d’entendre que « c’est fini ». Mais rien ! De nouveaux suspects apparaissent presque tous les deux jours, mais ils sont combien ? Combien de pauvres mecs lobotomisés se sont engagés pour devenir djihadistes. C’est incompréhensible !

Le pays est en alerte. Nous devons être plus vigilants.

Je reste encore un peu sous le choc mais je continue de vivre. Mon mari, mes enfants, ma famille, mes amies et bien d’autres ont besoin de moi.

Nos enfants (les français) ont été très touchés par ces événements. Notre seconde fille est encore très jeune, elle ne sait pas ce qui s’est passé heureusement. Peut-être qu’elle nous a sentis plus tristes ce week-end là et les jours qui ont suivi ; nous étions aussi plus angoissés. Et puis Gérard Collomb, le sénateur maire de Lyon, a annoncé l’annulation de plusieurs manifestations dans la ville dont la fameuse et tant attendue Fête des Lumières. C’est ce que je redoutais : notre ville serait une cible potentielle ?! Au début, cette décision a amplifié ma peur, puis elle m’a finalement rassurée. Temps que l’enquête n’est pas terminée, ni tous les assaillants attrapés il vaut mieux resté prudent.

Mon mari et moi commençons à aller mieux mais en discutant avec d’autres parents nous nous rendons compte que certains enfants sont encore très marqués par les évènements.

Notre aînée va mieux également, nous sommes restés à son écoute et dans la tendresse, pour tenter de la rassurer autant que nous le pouvions. Désormais nous évitons de lui montrer trop d’images des attentats. Et nous essayons de ne pas trop en parler devant elle tant qu’il n’y a pas de grandes avancées dans l’enquête.

Les enfants en ont parlé à l’école avec leurs enseignants des heures entières. Le but était de leur expliqué ce qui s’est passé afin qu’ils comprennent mieux la situation et les mesures de sécurité prises par l’Etat.

Chaque enfant a pu s’exprimer, écrire un mot, faire un dessin. Dans les familles, comme chez nous certains enfants ont allumé une bougie aussi. D’autres sont allés sur les scènes de crimes ou des lieux de rassemblement pour se recueillir et rendre hommage aux victimes.

Comme nous, les enfants ont besoin d’être rassurés donc il est important de leur montrer toute la solidarité des Français entre eux dans l’épreuve. A commencer par nous parents et notre entourage. Sommes nous aussi solidaires que nous le pourrions avec nos voisins, nos collègues, ces inconnus que nous croisons dans la rue, au supermarché ou dans une file d’attente interminable ?

 

J’ai sélectionné quelques sites Internet qui pourront vous aider à trouver les mots pour discuter des attentats avec vos enfants.

http://www.bubblemag.fr/expliquer-les-attentats-aux-enfants-avec-astrapi/

http://www.teteamodeler.com/scolarite/psycologie/terrorisme1.asp

http://www.bayard-jeunesse.com/Archives-des-actualites/Attentats-de-Paris-comment-repondre-aux-questions-des-enfants

 

Quand Paris saigne, la France panse ses blessures

Vendredi soir, je dormais quand mon mari m’a réveillée pour m’informer d’une fusillade. Je n’ai pas réalisé tout de suite ce qui se passait, j’étais encore dans mon sommeil. Quelques minutes plus tard, il est revenu pour me dire que c’était grave : il y avait plusieurs attaques dans Paris. A ce moment là je me suis levée et nous avons suivi les évènements sur BFM TV blottis l’un contre l’autre. Nos filles dormaient paisiblement.

Le choc, la tristesse, la peur, la colère autant d’émotions m’ont envahie. Ils ont encore frappé, les terroristes commandités par Daech. 10 mois après Charlie Hebdo, ils ont recommencé. Ils ont tiré sur nos compatriotes, ici chez nous, en France, à Paris. Cette fois il n’y a pas eu de cible précise, ils ont tiré sur n’importe qui, sur des gens qui s’amusaient.

C’est tellement insensé ! Tant d’innocents abattus sauvagement et injustement parce qu’ils s’amusaient, ils buvaient un verre en terrasse, ils assistaient à un concert, ils riaient, ils vivaient et sous des coups de feux meurtriers ils sont tombés. 129 morts et 352 blessés. Des litres de sang versés, des corps mutilés, des vies brisées, des survivants apeurés…et nous impuissants, qui n’avons que notre amour et nos espoirs pour soutenir et aider notre capitale et notre communauté nationale qui saignent.

Je suis triste pour les personnes qui ont perdu un être cher, je suis triste pour les victimes décédées dans des conditions atroces. C’est horrible ! C’est terrible, c’est incompréhensible !

Je ne comprends pas. Je ne comprends pas pourquoi ces terroristes commettent de tels actes. Pour qui ? Pourquoi ? Au nom de qui ? Au nom de quoi ? Je ne comprends pas. A quel moment ils perdent le sens de la réalité pour commettre des actes aussi immondes et absurdes. Leurs revendications ne sont pas fondées, elles sont abjectes. Ils tirent sur des innocents, des hommes, des femmes, de tous âges, de toutes origines, de toutes nationalités.

J’ai habité dans le 11ème arrondissement de Paris autrefois, avant de m’installer dans le Rhône il y a quelques années. Je garde encore de très bons souvenirs de ses rues animées jusque tard dans la nuit. J’ai aimé être parisienne ; je le serai toujours un peu dans mon cœur.

Plus j’entends le mot guerre, plus j’ai envie de donner de l’AMOUR. C’est la première phrase qui m’est venue au réveil dimanche matin. J’ai dormi dans mon salon samedi soir avec mon mari et nos deux filles. Nous avions déplié nos 2 canapés et multiplié les câlins entre nous, bien que nous soyons déjà très fusionnels.

Je ne suis pas allée au sport contrairement aux autres dimanches. Dimfit (dont je vous parlerai dans un prochain article consacré à cela) était annulé. Les gymnases étaient fermés pour respecter les 3 jours de deuil en hommage aux victimes des attentats de Paris.

Je suis allée à l’église avec ma petite famille, nous y avions pas mis les pieds depuis plusieurs semaines, voire plusieurs mois. J’avais besoin de voir du monde et l’église était remplie. J’avais envie d’être entourée, d’entendre des gens parler, rire, respirer, vivre.

J’ai écouté beaucoup de témoignages de survivants, de blessés, de personnes qui sont venus en aide aux victimes. J’ai trouvé ça rassurant de voir autant de solidarité en France et dans le monde. Tous ces témoignages d’amour, ces actes courageux et héroïques de beaucoup, des millions de messages d’espoir et la même envie de dire NON à la violence, NON au terrorisme… La France ne cèdera pas à la peur. Les Français ne changeront pas leurs habitudes ni leur mode de vie. Nous resterons toujours ouverts et heureux de vivre, nous resterons LIBRES.

12239961_852794184835900_8436103686783819265_n - copie

Magnifique illustration d’Amelia de Nymphea’s factory http://nympheasfactory.com/

 

Déco table halloween

Bonjour à tous,

Il y a quelques jours nous fêtions l’anniversaire de notre fille aînée ; elle souhaitait une décoration de table sur le thème de Halloween.

Avec du papier noir, orange et jaune, j’ai fait : des citrouilles, des chauves souris, des chats et des araignées. C’était facile, j’ai fait au plus simple ; j’ai imprimé des gabarits sur internet puis j’ai découpé. J’ai fabriqué deux balais de sorcières grâce au tuto que vous trouverez en cliquant sur ce lien.

J’ai ajouté quelques éléments naturels ramassés dans le parc de ma résidence : pommes de pins, châtaignes, marrons, feuilles d’arbres aux couleurs d’automne.

P1000376    P1000381P1000377P1000371

DIY bibliothèque pour bébé

Aujourd’hui je vous propose un DIY déco. J’ai réalisé une bibliothèque pour mon petit ange à partir d’un paquet de couches pour bébé. Comme beaucoup de parents j’aime lire des histoires à mes enfants, des contes populaires aux contes du monde en passant par les histoires féeriques, originales et même les histoires plus réalistes. Alors il me fallait bien une bibliothèque pour ranger tous ces livres. J’en ai fait 2 pour les faire tous tenir dedans. J’ai choisi de les poser au sol de manière à ce que les livres soient facilement accessibles à mon petit ange, qu’elle puisse les prendre elle même, soit pour les feuilleter seule, soit pour me les tendre afin que je lui lise.

P1000168

Pour le matériel il faut :

  • un carton de couches
  • des feuilles décopatch
  • de la colle décopatch
  • et un pinceau (j’ai utilisé une éponge mais prenez un pinceau c’est bien mieux)

P1000159

P1000158

Réalisation de la bibliothèque en décopatch :

1/ Récupérer le carton du paquet de couches

2/ A l’aide du pinceau, appliquer la colle sur le carton et poser par petits morceaux la feuille décopatch

Et voilà c’est terminé, facile hein 😉 P1000174P1000179

P1000180

Déco de table anniversaire bébé

Il y a quelques jours nous célébrions le premier anniversaire de notre seconde fille. Comme elle est encore petite nous n’avons pas fait de fête entre enfants. C’était juste avec la famille proche (et qui habite à proximité). Pour la décoration de table, j’ai opté pour la couleur « rose ». Oui je sais ça fait cliché mais le rose est une couleur que j’aime bien et je vous avoue que j’ai choisi le thème « conte de princesses » par rapport aux nappes qui restaient à la maison : violet, rose et blanc.

IMG_5180

Le résultat est plutôt pas mal ; c’est simple mais efficace : un chemin de table orné de minis têtes de Mickey, des figurines de princesses Disney avec Cendrillon et ses oiseaux, un carrosse en tulle, des fleurs et le petit détail : le livre de contes vintage. Ce livre est génial, il regroupe beaucoup d’histoires que nous connaissons tous :

  • des frères Grimm : Blanche-neige, Le Roi grenouille, Hansel et Gretel, Le Pêcheur et sa femme, Le Vaillant Tailleur de Pierre, L’Homme à la peau d’ours, Les Six Cygnes, les Douze Frères, Le Roi de la Montagne d’Or
  • de Charles Perrault : Le Chat botté, Cendrillon, Le Petit Chaperon rouge, Peau d’âne, La Belle au Bois dormant, Le Petit Poucet, Barbe-bleue
  • d’Andersen : La Petite Sirène, Poucette, Le vilain petit canard, L’Intrépide Soldat de plomb, La petite fille aux allumettes, Le Rossignol et l’Empereur, La Bergère et le Ramoneur

… Et bien d’autres encore. La peinture du château a été faite par une amie artiste. Elle me l’a faite en décembre 2012 pour servir de décor au conte que j’ai écrit, il s’intitule « MAHERY ».

20150612_125151  20150612_125229  20150612_14192420150612_130532 20150612_142145  20150612_150241