Quelle relation entretenez vous avec l’école de vos enfants ?

Chez nous , seule la plus grande de nos filles est scolarisée pour l’instant, la petite attendra l’âge de 3 ans pour aller à l’école. La grande a commencé à l’âge de 2 ans et étant donné qu’elle veut travailler dans le domaine médical, elle en a encore pour très longtemps. Elle aime l’école. Depuis qu’elle est toute petite elle y va en courant ou en tout cas très enthousiaste. Depuis l’année dernière c’est son père qui l’accompagne… enfin jusqu’à la distance tolérée ! Auparavant c’était moi.

Notre fille adore l’école et nous qu’en est-il pour nous parents de la qualité de notre relation avec l’institution scolaire ?

Nous avons fait le choix d’inscrire notre fille dans une école privée sous contrat ; en maternelle et primaire elle a été dans des écoles publiques et ça s’est très bien passé. Pour le collège c’est différent car parmi les collèges publics du secteur, l’un était encore mal réputé il y a 2 ans, le second l’est toujours.

L’établissement que fréquente notre fille est à 7 minutes à pieds de chez nous, nous connaissons pas mal de parents. Nous sommes satisfaits. D’abord il y a un bon enseignement des professeurs en général et plusieurs heures d’étude. Le collège propose également des heures d’étude encadrée, du soutien scolaire, des réunions de rentrée et parents/profs classiques. A côté de cela l’établissement dispose de la présence d’une psychologue un jour par semaine, elle reçoit sur rendez-vous aussi bien les élèves que les parents. Elle anime également un groupe de parole 1 fois tous les 2 mois avec un thème précis à chaque fois ; ce groupe est destiné aux parents, mon mari y participe. En plus de cela l’association des parents d’élèves de l’établissement (l’Apel, plus ou moins l’équivalent de la FCPE ou de la PEP dans le public) fait venir un intervenant extérieur de temps en temps pour des conférences comme celle sur la pédagogie positive à laquelle j’ai assisté en mars (voir post précédent). J’aime également ce nouvel outil numérique qui permet à l’école de tenir informer les parents de la scolarité de leur enfant : on y trouve les notes, les devoirs, l’annonce des évaluations et également un espace pour rédiger des messages aux enseignants ainsi qu’à l’administration et en recevoir en retour. L’école se veut proche des familles.

Je pense que c’est important d’être active au sein de l’établissement dans lequel sont scolarisés ses enfants ; ce peut être dans l’association des parents d’élèves par exemple. D’ailleurs j’ai choisi de m’investir comme parent délégué : je représente les parents de la classe, j’assiste au conseil de classe, j’en rédige les comptes rendus. Un tel engagement encourage l’enfant à apprécier d’avantage son école, car ne l’oublions pas il y passe presque autant de temps qu’à la maison.

Le rôle des parents :

Ils surveillent les devoirs bien évidemment, aident leurs enfants tant que le niveau le permet encore (rire), ils leur font réciter leur leçon, peu importe la manière, pour s’assurer qu’ils comprennent bien tout ce qu’ils apprennent et leur montrer qu’ils s’intéressent à eux et à ce qu’ils font de leurs journées. Il arrive qu’à cause de nos emplois du temps respectifs nous manquons parfois la surveillance des devoirs comme de nombreux parents malheureusement.

En cas de problème ou de doute dans l’apprentissage n’hésitez pas à en parler aux enseignants. Évidemment nous ne sommes pas obligés d’être toujours d’accord avec les méthodes des enseignants, toutefois nous pouvons être dans le dialogue avec eux, et le cas échéant s’adresser à la direction. Et éventuellement au médecin traitant qui peut orienter l’enfant vers un spécialiste : ophtalmo, orthophoniste, psy etc.

 Je pense que les parents peuvent s’impliquer dans l’école de différentes manières :

– En participant aux réunions et autres activités de l’école.

– En admettant que notre enfant n’est pas parfait. Il n’est pas 1er de la classe, tout le monde ne peut pas l’être de toute manière, sinon il n’y aurait pas de classement ! Trêve de plaisanteries, si notre enfant a des difficultés dans une matière, aidons-le en reconnaissant son problème. Nous pourrons ainsi envisager une solution adaptée.De même si notre petit protégé fait une bêtise, sachons mesurer les conséquences de manière à ce que ça ne se répète pas et surtout que ça ne s’aggrave pas. Je sais que ce n’est pas facile d’entendre certaines bêtises que peut faire sa progéniture mais souvent tel ou tel acte, comportement trouve son explication dans un problème plus profond ; voilà pourquoi il ne faut pas être dans le déni.

– En apprenant à notre enfant à vivre avec ses camarades, même ceux avec qui il ne s’entend pas.

– En restant à sa place de parent. Ainsi si notre enfant a un litige de petite ou grande importance avec un autre élève, en aucun cas nous ne devons régler le problème nous-même. S’adresser directement à l’autre élève est une situation délicate et revient à de l’intimidation.

– En sympathisant avec les autres parents car les amitiés sont fondamentales dans la scolarité de nos bambins. Bien sur on n’est pas obligé de s’entendre avec tout le monde (à part mon mari j’ai jamais su comment il faisait) mais on se doit d’être respectueux et entretenir des relations cordiales avec les autres parents. C’est triste à dire mais lorsqu’on voit des parents se disputer ou pire s’insulter devant l’école, ou en venir aux mains, inutile de dire que c’est mauvais pour les enfants !

L’école est très importante dans la vie de l’enfant mais il ne faut pas pour autant se reposer totalement sur elle pour éduquer nos bambins. Nous avons notre rôle à jouer déjà dans le savoir vivre avec les autres et aussi dans l’apprentissage du travail. On peut faire comprendre à nos bouts de chou que l’école c’est important et que même les matières « ennuyeuses » vont leur servir dans leur vie d’adulte indépendant. On peut aussi leur rappeler qu’à l’école ils font plein de rencontres dont ils peuvent profiter maintenant et en bénéficier pour longtemps.

Il faut s’intéresser à l’école de nos enfants même si on garde un mauvais souvenir de la sienne. Les époques changent, les mentalités évoluent donc soyons acteur de cette progression vers une école meilleure.

Je vous dirige vers le lien du gouvernement qui parle de ce sujet.

http://www.education.gouv.fr/cid50506/les-parents-a-l-ecole.html

A bientôt

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s